L’Alimentation Emotionnelle Un Refuge Pesant

06/09/2020
l'alimentation-emotionnelle-un-refuge-pesant

Mangeons nous uniquement pour satisfaire notre faim physique ? Certainement non ! D’ailleurs le sentiment de plénitude d’un repas s’accompagne du plaisir des saveurs, des couleurs, des odeurs, les 5 sens sont actifs. Ajoutons à cela la convivialité, la dimension relationnelle, tandis qu’une quantité de nutriments répond à notre équilibre énergétique, et à nos besoins en vitamines, minéraux et oligo éléments, de notre corps. (On ressent d’ailleurs rarement ce plaisir quand on est en lutte avec son alimentation). L’alimentation émotionnelle n’est pas toujours un refuge pesant. Manger émotionnellement consiste à manger pour se sentir mieux, pour combler un besoin émotionnel et d’autres fonctions comme le stress ou des changements hormonaux.

Alors quand Manger émotionnellement devient un refuge pesant ?

alimentation-émotionnelle-et-principal-mécanisme-d'adaptation-refuge-pesant

Lorsque manger est notre principal mécanisme d’adaptation.

Savez-vous reconnaître votre faim émotionnelle de votre vraie faim ?

Cela peut sembler désuet, cependant les impulsions alimentaires peuvent être tout simplement poussées par la faim. Combien de fois ne vous êtes vous pas malmenées en vous disant : ” Je ne devrai pas avoir faim !” ” je craque encore !” “je n’ai aucune volonté !” Si c’est votre cas, voici quelques points , pour vous aider à faire la différence.

  • La faim physique augmente graduellement, vous sentez des gargouillis dans l’estomac, vous baillez peut être, des maux de têtes peuvent aussi se faire sentir, si vous ne vous alimentez pas.
  • En revanche la faim émotionnelle, ( l’alimentation émotionnelle ce refuge pesant !) est brutale et intense, immédiatement le plus souvent accompagnée de mal être, fatigue, nervosité, colère. Ou fait suite à une situation ou relation mal vécue, mais également bien vécue ! Un plaisir quelque chose à fêter.
manger-ses-emotions-refuge-pesant-mecanisme-d'adaptation

l’alimentation émotionnelle un refuge pesant : impasse de la stratégie

Manger ses émotions c’est le mode d’adaptation qu’on utilise par défaut pour éloigner les émotions qui nous submergent. Mais également un besoin inconscient de revivre les émotions d’un moment de notre vie, qui par le passé a eu un impact important pour nous. C’est un peu la madeleine de Proust qui se rappelle à nous. Dans les 2 cas, elles sous tendent un besoin à combler. Nous sommes des êtres d’émotions avant d’être des êtres rationnels, apprendre à en faire ses alliées, plutôt que les fuir !

A un niveau plus complexe on peut également être intolérant aux émotions. Selon Sandra et Don E. Hockenbury, “une émotion est un état psychologique complexe qui implique 3 composantes distinctes – une expérience subjective, une réponse physiologique et une réponse comportementale ou expressive. Une émotion est une réponse à un stimuli, sa réponse est rapide en 3 étapes également, charge – tension – décharge.

Se tourner vers la nourriture est une tentative de ramener l’équilibre.

mémoire-nourriture-sécurité-amour-comblé

Le Cerveau se souvient que la nourriture l’a sauvé, comblé et rassuré dès ses 1ers jours.

Pour le cerveau c’est “je trouve ma sécurité dans la nourriture”. Ensuite, s’installe l’habitude qui renforce la réaction automatique. Vous pouvez télécharger mon ebook pour comprendre comment le centre de récompense et de l’habitude s’unissent”

Pourquoi le processus échoue ?

a) Il engendre de nouvelles émotions négatives.

b) Les problèmes émotionnels d’origine demeurent.

cercle-vicieux-alimentation-emotionelle-refuge-pesant

Ce processus engendre sans cesse de nouvelles émotions dans lesquelles on se sent enfermé.e. A l’époque où je vivais ces circonstances, le cerveau sous emprise des pensées concernant la nourriture, le poids, la culpabilité… et que je voyais un panneau sans issu, et il y en a beaucoup sur nos petites routes de campagne en Bretagne ! je le percevais comme le symbole de ce que je vivais ! La culpabilité de le faire, de ne pas avoir suffisamment de volonté, cette bataille vous la connaissez ! On devient la victime de son scénario et on se sent impuissant.

Comme je le disais en début d’article, on ressent rarement le plaisir de la complétude alimentaire. La lutte interne est plus puissante. Et ça n’a pas à voir avec ce que nous mangeons, mais avec ce que l’on ressent quand on mange. Nous ne sommes pas dans l’appréciation, l’aliment ne joue plus son rôle de réconfort au contraire cet état nous rempli de frustration, de Mal Etre que l’on alimente à nouveau en mangeant davantage, pour tenter de se réconforter.

LE PROCESSUS ECHOUE. On se dévalorise et puis on remonte la pente en se disant que demain on refait “Régime Strict”.

Le problème d’origine demeure

Quelles sont les racines ? La peur de grossir ? De ne pas être assez bien ? la peur de ne pas être aimée ? la phobie ou l’intolérance aux émotions ? les tensions qui viennent du culte de la minceur, inculquées par l’extérieur, les médias ? …

Les charges émotionnelles encodées depuis l’enfance à aujourd’hui, que l’on laisse encore définir à notre place, comment nous devons penser et ce que nous sommes censés faire, qui nous sommes, qui nous devrions être au détriment de qui nous sommes vraiment. Jamais remis en cause !?

L’obsession de la nourriture focalise toute l’attention, cette tentative de résoudre d’autres difficultés, pour lesquelles on se sent impuissant, sans en être véritablement conscient.e d’ailleurs, nous enserre dans sa toile et nous empêche d’avoir la vie épanouissante dont on rêve.

LE GRAND PROBLEME EST DE CROIRE A NOTRE IMPUISSANCE !

influence-des-medias-sur-l'alimentation-émotionnelle

Toutes les tensions qui viennent du culte de la minceur inculqué de l’extérieur – les médias… Depuis combien de décennies ?

alimentation-emotionnelle-refuge-pesant-alimentation-de-consolation

Si par exemple, je me réfugie dans le bac de glace, ou autres délices, dès que je me retrouve seule – De quoi ai-je peur vraiment ? Quelle Impuissance je Fuis ?

Quelles croyances guident ces émotions qui me submergent ?

… quel “mésamour” de Moi je nourris ?

Bon c’est certain que Sophia Loren elle, savait se faire plaisir sans culpabilité –

La nourriture a un impact sur notre poids, mais n’est pas la cause qui nous a conduit à avoir une relation perturbée avec elle. L’alimentation émotionnelle nous console d’une relation perturbée avec soi même, et c’est un refuge bien pesant dans tous les sens du terme !

Qu’est-ce qui m’a conduit aux compulsions et à la faim émotionnelle ?

Le besoin de contrôler, pour faire face au stress et pressions des émotions négatives envahissantes, en choisissant de faire des régimes pour correspondre à l’image et à l’idée que : c’est comme ça que je pouvais m’aimer. En développant de nouveaux stress et émotions culpabilisantes, suite aux compulsions et crises de boulimies nées après ce désir de contrôle lié au sentiment d’impuissance.

La nourriture active le système de récompense. C’est l’expérience du plaisir qui vient apaiser à court terme les tensions. Notre mécanisme de conditionnement par la répétition nous conduit à y revenir. S’engage alors la Lutte à laquelle s’ajoute des préoccupations encore plus denses pour le poids.

Et tout contribue à rester coincé-e dans notre système primaire – Reptilien/Limbique – à rejouer sans cesse un système de défense – lutte – fuite – inhibition.

La recherche de l’assouvissement prend un caractère urgent à cause de l’intensité du manque qu’elle veut combler ! Quand la recherche demeure stérile elle devient destructrice elle s’appuie sur des moyens inadéquats voués à l’échec.

En anesthésiant nos émotions nous passons à côté des messages qu’elles nous offrent, c’est le signal d’alarme que quelque chose a besoin de notre attention.

Et si nos émotions étaient vécues comme des opportunités et non une menace, pour une quête vers soi -devenir soi même veut dire devenir de plus en plus capable de respecter ses besoins et ses valeurs pour soi et devant qui que ce soit.

Sylvie

All posts

No Comments

Leave a Reply

J’accepte les conditions et la politique de confidentialité

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 ETAPES POUR TE LIBERER DE LA LUTTE CONTRE LA NOURRITURE CLIQUE SUR L IMAGE pour le télécharger

ebook-5-etapes-pour-se-liberer-de-la-lutte-contre-les-aliments

Ton Ebook Anti Cellulite Offert CLIQUEZ sur L’image

Consultez Nos Derniers Articles

Commentaires récents

    Catégories

    ×