L’INTELLIGENCE DE NOS TISSUS ADIPEUX

13/10/2019
l'intelligence-des-tissus-adipeux

Ah Notre graisse Corporelle ! On ne lui accorde pas tout notre Amour !!! Bien souvent nous pestons contre elle, pourtant elle assure pour nous des fonctions extraordinaires ! Alors la graisse de notre corps est t’elle intelligente ? c’est ce qu’affirme les récentes recherches sur le sujet – Tant que nous n’avons pas déphasé notre métabolisme, mais nous aborderons ce sujet en fin d’article, d’autant que nous l’avons vu dans mon précédent article ici > “du mécanisme à l’affectif” il y a un monde inconscient très vaste.

Les Tissus Adipeux 

Le tissu graisseux est constitué de cellules, notamment les adipocytes, spécialisés dans le stockage des réserves énergétiques sous la forme de graisse, ils se logent partout  dans le corps, sous la peau, mais aussi autour de nos organes, le foie, la rate, les reins. 

Les adipocytes représentent 30 % de la masse cellulaire qui compose le tissus graisseux. Leur rôle est multiple, donc cessons de les maudire en permanence jusqu’à un certain point ils nous veulent du bien !!!

Rôle multiple : 

  • Stockage des graisses énergétiques
  • Protection contre les  agressions physiques
  • Protection contre les changements thermiques
  • Participation aux défenses immunitaires
  • Sécrétions d’hormones : Leptine, résistine, adiponectine, oestrogènes, cytokine.   

L’intelligence de nos Cellules Graisseuses  

Alors que l’on a longtemps pensé que le rôle du tissus adipeux se limitait  au stockage des réserves énergétiques, sous la forme de graisse, les dernières études nous informent que  d’autres cellules y sont présentent :

  • Des cellules souches
  • Des Lymphocytes
  • Des cellules du système immunitaire 
  • Des Cellules vasculaires 
  • Des Terminaisons Nerveuses

Ensemble elles mettent en oeuvre un concert d’information, comme un ensemble d’instruments, joués par des musiciens, pour révéler une mélodie harmonieuse.

Les cellules communiquent et échangent, notamment entre le cerveau et le tube digestif, grâce à la production de nombreuses substances, cet ensemble de cohésion permet les messages de satiétéla stabilité  de la glycémie, l’utilisation du glucose dans les cellules, lors d’une activité musculaire.

A Savoir : Trop ou pas Assez de cellules graisseuses inhibent l’intelligence graisseuse, qui se comportent comme des glandes endocrines.

Appelé système Paracrine, les glandes paracrines possèdent la capacité de secréter des substances hormonales et peptidiques, les adipocytokines, sous ce vocabulaire un peu scientifique voyons  ce que nous devons de précieux à notre “chair” chère Graisse :

La Leptine :  régule la satiété et diminue le stockage des graisses sous forme de glycogène après le repas, c’est en quelque sorte l’hormone de la satiété (coupe faim), elle se fixe sur les récepteurs de l’hypotalamus, elle module le métabolisme et l’augmentation de la dépense énergétique liée à la thermogénèse (digestion et assimilation) elle limite la prise de poidsdéstocke la graisse des adipocytes, et enfin elle réduit la sécrétion de l’insuline. Avec l’adiponectine  elle ralentissent ou accélèrent le métabolisme des muscles en fonction des réserves d’énergie disponibles.

L’Adiponectine :contrôle la pression artérielle, elle aide les vaisseaux à se dilater, prévient les caillots sanguins, facilite la réparation des parois des vaisseaux endommagés, dans les muscles elle favorise   la formation de nouveaux vaisseaux sanguins, en période de jeûne elle ralentit la consommation de sucre des muscles, favorise le stockage renforçant la sensibilité à l’insuline du foie.

 La Résistine : permet de maintenir la glycémie stable.

Avec tout ça … La graisse qui entoure les ganglions lymphatiques est capable d’activer les cellules immunitaires.  

Vous commencez à voir l’intérêt de notre tissus graisseux ? Ils sécrètent des hormones indispensables à notre biologie.

Et la Prise de Poids & l’Excès de Graisse ?

Que se passe t’il lors de la prise de Poids ? c’est le déséquilibre de la Balance Energétique, l’apport calorique est supérieur au besoin énergétique de base, notre corps va stocker, l’autre fait, est le régime restrictif qui entraine le même phénomène.

Les adipocytes travaillent comme des fourmis, ils  augmentent leur volume au fur et à mesure qu’ils accumulent des lipides, lorsque les adipocytes sont pleins ils recrutent de nouvelles  cellules vides, prête à se remplir de nouvelle réserves, les cellules de stockage pourraient ne plus disparaitre une fois qu’ils sont créés. la surproduction d’adipocytes seraient irréverssible, dans l’état actuel des recherches.  Ce sont donc ces cellules qui sont responsables de la prise de poids soit par le volume ou les 2.

La restriction calorique et/ou cognitive et ses dégats 

 La préoccupation principale de notre cerveau reptilien, le primaire, celui qui assure nos fonctions vitales, la respiration, la température corporelle, la fréquence cardiaque, la reproduction, l’alimentation …. est la survie.

Ces fonctions vitales archaïques nous viennent du temps des 1ers Hommes, ils devaient survivre au froid, et leur corps se réchauffaient avec leur graisse corporelle, ils brûlaient énormément d’énergie  (gras – sucre) pour maintenir l’homéostasie de vie, et petite parenthèse, le sucre raffiné n’existait pas !!! Leur seul programme était de trouver de la nourriture, et de se protéger des dangers, plus tard se furent les guerres et le manque de nourriture.

 Aujourd’hui dès lors que nous cumulons des régimes restrictifs, nous enclenchons le processus de protection de notre système reptilien (chercher absolument de la nourriture), le contrôle et l’hyper contrôle envoi lui aussi ce message au reptilien – il y a manque – Les signaux nutritionnels  neuronaux et endocriniens envoient un signal “Déficit Energétique” et augmentent la sensation de faim, et dès lors que nous mangeons il charge en priorité ses réserves, nous rencontrons alors une grande difficulté à maintenir ou à perdre du poids quoique nous fassions ! 

Que l’on mange en excès ou que l’on s’engage dans une restriction ou contrôle caloriques, les signaux physiologiques de faim et de satiété sont court circuités, et notre corps se protège en stockant la graisse – qui je vous le rappelle n’a pas de limite – les volumes des cellules augmentent et se multiplient.

Et ceci n’est pas de l’ordre de notre volonté !!!

Ce qui explique que certaines personnes disent prendre 2 kg lors d’un repas plus riche qu’à l’habitude ! C’était mon cas, je disais que je ne pouvais pas manger comme tout le monde, je me faisais des restrictions du style – une semaine que des oeufs – une semaine que des pommes ou encore que du raisin et dès que nous faisions un repas complet eh bien je prenais 2 kg !! Le cercle infernal !!! d’autant que personne vous croit quand vous dites que vous prenez tant si rapidement !!!

Parallèlement à cette réaction biologique, notre équilibre basal est lui aussi déphasé, il a apprit à fonctionner avec moins d’énergie, donc il brûle moins de calories, le supplément est donc transformé en stockage. 

 S’inventer une issue … “Je ne détiens pas la Vérité – Je connais Juste Un Chemin”. 

Sylvie

All posts

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 ETAPES POUR TE LIBERER DE LA LUTTE CONTRE LA NOURRITURE CLIQUE SUR L IMAGE pour le télécharger

ebook-5-etapes-pour-se-liberer-de-la-lutte-contre-les-aliments

Ton Ebook Anti Cellulite Offert CLIQUEZ sur L’image

Consultez Nos Derniers Articles

Commentaires récents

    Catégories

    ×