Quel type de mangeur émotionnel êtes-vous ?

07/05/2020
quel-type-de-mangeur-êtes-vous

Avez-vous l’habitude de manger vos émotions ? Avez vous recours à cette stratégie de façon excessive ? Manger de façon émotionnelle peut être déclenchée par un grand nombre de situations et de ressentis émotionnels, surtout, ces derniers sont perçus comme indésirables. Quelques soient les émotions qui nous poussent à trop manger, le résultat est toujours le même. Néanmoins Cette solution temporaire nous enferme dans une surcharge émotionnelle de retour. Vous êtes peut être intolérant aux émotions. Du stress au sentiment d’insécurité, de la colère à l’auto-sabotage… Quel type de mangeur émotionnel êtes-vous ?

Les 6 différents types de mangeurs émotionnels répertoriés

On distingue différents types de mangeurs émotionnels et les identifier est déjà une grande étape pour s’en libérer. En premier lieu, voici quelques pistes éclairantes pour vous aider à naviguer dans les méandres de votre relation perturbée avec la nourriture. Vous pouvez cumuler plusieurs de ces “genres”. Moi je me retrouvais confrontée à 3 états qui me faisaient fuir mes émotions. Alors quel type de mangeur émotionnel êtes-vous ?

Le mangeur émotionnel pour se récompenser

Vous êtes une personne très active. Vous faites toutes vos tâches, professionnelles, domestiques, par ailleurs vous gérez vos problèmes. De surcroît, Vous y faites face et respectez vos objectifs et vous êtes résistant au stress. Cependant, quand tout est fini, vous soufflez en vous octroyant une petite récompense ! Vous l’avez bien mérité ! En conséquence Le problème est que vous vous agacez de votre comportement ! et ça part souvent en vrille… Alors vous ne tolérez pas cette perte de contrôle ce qui augmente votre niveau de stress, et vous entraîne dans un cercle vicieux. “Sois Fort et/ou sois parfait” est peut être votre driver principal.

Le Mangeur “d’harmonie”

De personnalité très sociable, vous n’aimez pas que l’on sache que vous essayez de perdre du poids, ou que vous ne voulez pas en prendre. De fait, lors de réunions sociales, vous aimez faire plaisir à vos hôtes. Ainsi, vous vous sentez obligé de manger et boire comme tout le monde. Si bien que refuser une invitation ou la 2ème part de tarte de la maîtresse de maison ou de votre grand mère, n’est pas envisageable. Refuser créerait un stress beaucoup plus intolérable que l’expression de votre besoin. De plus manger, socialement parlant, est source d’acceptation et de considération. Votre éducation a peut être été fortement influencée par “Faire Plaisir”.

Voici un article dans lequel vous trouverez un lien vers un livret pour découvrir vos drivers : les-compulsions-alimentaires-lors-du-confinement/

Le Mangeur d’ennui

Manger quand on s’ennuie, au bureau, dans la voiture, devant la télévision. En pratique ce type de mangeur, n’est pas véritablement conscient de son comportement. Le problème est qu’à terme, nous perdions la sensation de satiété. Une habitude peut être née durant l’enfance, en l’absence de présence, gagné par l’ennui, on grignote ! Cette attitude peut également révéler une frustration, une vie qui manque de défi, un vide intérieur. Par exemple, mon compagnon quand il a fini un projet, les jours qui suivent il grignote, je lui ai fait remarquer ! Et en effet, il lui est nécessaire d’avoir une action en cours.

Manger pour effacer le sentiment de solitude

La connexion humaine est un besoin fondamental, et la solitude entraîne un stress massif, parfois on se sent seul même accompagné. Répondre a ce besoin de connexion est absolument essentiel. Si c’est votre cas, je ne peux que vous encourager à faire un petit pas chaque jour, faites vous aider si nécessaire.

Le Mangeur d’anxiété

Vous ressentez un sentiment d’insécurité et vous mangez pour réduire l’anxiété. Toutes les émotions qui en découlent, l’inquiétude, la tension corporelle, l’agitation, la nervosité stimule la panique et votre ressource est de manger pour vous apaiser. Vous reprenez en parti le contrôle, toutefois, cette stratégie alimente de nouvelles sources d’inquiétudes de dévalorisations, et la répétition mène à un trouble alimentaire. Cette situation peut devenir incontrôlable et modifier le système hormonal. Ici précisément l’article ” l’intolérance émotionnelle et le mangeur émotionnel” est totalement adapté.

Le mangeur émotionnel de fatigue

La fatigue épuise le plan énergétique et émotionnel et déséquilibre les hormones de la faim et de la satiété, la ghréline et la leptine. Votre corps est alors en recherche énergétique, et alerte votre système pour répondre au besoin de votre métabolisme. Par conséquent, prendre des mesures pour équilibrer vos journées et votre besoin de repos est la solution. Si vous avez un problème de sommeil tournez vous vers le tryptophane.

Vous êtes vous trouvé dans l’un ou l’autre ou plusieurs ? Je vivais 3 de ces profils : pour me récompenser, le sentiment de solitude à la fermeture de mon restaurant et lorsque je travaillais dans l’événementiel, après les concert ! et bien sûr, le mangeur d’anxiété relatif à mes blessures et l’éloignement de mes émotions.

Voici un test qui vous permet d’évaluer à quel niveau vous utilisez la nourriture pour “étouffer vos émotions” test.

Si vous souhaitez aller plus loin téléchargez mon ebook

ebook-offert-5-etapes-pour-deconditionner-compulsions-et-compensations-emotionnelles--alimentaires

Prendre RDV pour une séance découverte : https://calendly.com/sylvieslh/45min

Sylvie

All posts

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 ETAPES POUR TE LIBERER DE LA LUTTE CONTRE LA NOURRITURE CLIQUE SUR L IMAGE pour le télécharger

ebook-5-etapes-pour-se-liberer-de-la-lutte-contre-les-aliments

Ton Ebook Anti Cellulite Offert CLIQUEZ sur L’image

Consultez Nos Derniers Articles

Commentaires récents

    Catégories

    ×